AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hitori, jeune oisillon...en voie d'extinction ?...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hitori

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 25
Age RP : 17 ans.
Fonction : Un nomade perdu dans ses péchés et ses pensées...
Date d'inscription : 06/06/2008

Feuille de personnage
Niveau: 0
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Hitori, jeune oisillon...en voie d'extinction ?...   Ven 13 Juin - 20:15

Nom : Il n'en sait rien...

Prénom : Hitori, aussi surnommé "le rossignol".

Age : 17 ans.

Histoire :

Hitori, malgré ses regards et gestes indifférents qui peuvent lui donner des airs prétentieux, est d'une gentillesse sans égale. S'il le pouvait, il donnerait tout à autrui - encore faudrait-il qu'il possède quelque chose. Les gens qui le voient croient qu'il ne sourit jamais. En réalité, si, même si c'est rare. Seulement, ces courts moments où les lèvres d'Hitori dessine un sourire sont en quelque sorte gâché...en effet, une écharpe cache sa bouche. Une épaisse écharpe, en laine, et de couleur brunâtre, entourant son cou et couvrant une partie du bas de son visage. Seul son nez, ses cheveux et ses yeux sont visibles. Raison pour laquelle tout le monde pense qu'il ne sait pas sourire...en même temps, ils ne cherchent pas à comprendre...vous penserez qu'ils pourraient tout de même avoir un doute, penser que l'écharpe serait un obstacle ? Eh bien, non, car n'ayant jamais entendu un seul rire de la part du jeune homme, ils sont persuadés qu'il ne peut par conséquent sourire...
Hitori passe donc pour quelqu'un qui est extrêmement froid et désintéressé de tout. Pourtant, il n'en ai rien. Hitori est très curieux et cela lui apporte bien des ennuis...cependant, il cherche juste à aider les gens d'une manière ou d'une autre, raison pour laquelle ses oreilles sont toujours grandes ouvertes et ses yeux d'une acuité surprenante...Des yeux bien étranges d'ailleurs. Les gens ont tendance à le rejeter pour cela, d'ailleurs...ils sont rouges. Un rouge bien vif, qui parfois paraissent prendre la couleur du sang...

Hitori a toujours été persécuté pour des choses qu'il n'a jamais désiré.
Remontant loin, très loin dans le passé...il y a 14 ans de cela.
Une jeune femme fuit avec son enfant. Tout juste trois ans, encore bien surprenant...enfant né du fruit de l'amour d'un homme et d'une femme. Mais l'homme en question n'existe plus...la femme devient nomade et tente de survivre. Ou plutôt, de faire survivre son enfant. Pourquoi fuit-elle ? Sa famille. Son mariage n'avait pas été désiré, et lorsque cet enfant est né et que le père est mort, la famille décida de faire adopter cet enfant. Jamais la femme ne l'accepta...
Pourquoi est-ce que ces gens ne veulent pas de son enfant ? Des yeux rouges, et alors ? C'est le sien, son sang coule dans ses veines. Elle l'aime, et elle le protégera...
Seulement, la femme commença à être très faible. Arrivée dans les forêt de Moran, elle commença à s'écrouler de fatigue. Quelques habitants du peuple de la nature tentèrent de la sauver...mais il était déjà trop tard. La femme mourut, laissant son fils derrière elle. Ses derniers mots furent "prenez soin d'Hitori...". Des mots emplis de l'amour d'une mère...

Hitori se retrouva alors seul. Il fut accueillit dans une sorte d'orphelinat, où on l'éleva jusqu'à l'âge de sept ans. Dès lors, les personnes chargés de le garder estimèrent qu'il était assez grand pour se débrouiller...Hitori eut donc besoin d'apprendre, seul, à chasser. Il devait s'occuper de lui-même...
Personne ne l'aidait. Personne ne l'aimait. Il était un étranger dont on ne savait rien, peut être même un monstre, qui sait ? Avec ces yeux rouges, peut être était-il l'œuvre d'un démon...Des rumeurs commencèrent à courir sur lui, comme quoi cet enfant était maudit, qu'il apportait le malheur autour de lui - et que ça défunte mère en était la preuve...
Les enfants ayant à peu près le même âge qu'Hitori ne jouaient pas avec lui. Ils l'ignoraient, où alors, le blâmait.
Il était seul. Encore. Pas de parents, pas de maison, rien...rien sauf...
Sa voix.

Hitori possède quelque chose qui agaçaient énormément les gens autour de lui, une chose pourtant merveilleuse mais qui renforçait cette impression qu'il n'était pas normal...il possédait une voix extraordinaire. Une voix douce, calme. Mélodieuse et pure, sans une seule once de haine ou quelque autre ton négatif. Peu importe ses émotions, elle restait cristalline et blanche...comme s'il chantait en permanence, même lorsqu'il ne faisait que parler. Chaque mot était une douce note et une phrase constituait une mélodie.
Sûrement pour cette raison, il se prit très vite d'affection pour les oiseaux. Vivant dans les arbres, il put, avec le temps, apprivoiser ce qui n'était pas apprivoisable. En réalité, il était tout simplement lié d'amitié avec les volatiles. Ils se comprennent et communiquent avec seulement les gestes et le regard. Ils n'ont pas besoin de mots pour se comprendre...
Sûrement était-ce la seule chose que le peuple de la nature lui apporta : l'harmonie avec les plantes et les animaux, et plus particulièrement les oiseaux...

Il garde, malgré tout et sans le vouloir, des caractéristiques de son peuple d'origine...Hitori exècre la violence, et plus globalement, la méchanceté. Pour la méchanceté, c'est compréhensible - il a été rejeté toute son enfance, il ne supporte plus aucune forme de persécution, que ce soit sur lui ou sur d'autres...quant au fait qu'il haïsse la violence, c'est en fait un peu malgré lui. En effet, Hitori a une peur bleue du sang...le simple fait d'en apercevoir le paralyse de peur. Il ne supporte pas cet attribut qu'il trouve horrible...il est apeuré.
Raison pour laquelle il déteste encore plus ses yeux qui, souvent, lui rappelle cette chose immonde qu'est le sang...le simple fait de penser qu'il en coule dans ses veines le fait pâlir !
Hitori ne sait donc pas se battre. Il sait juste chasser, mais il déteste ça...lorsqu'il voit du sang d'animal, il le supporte. Mais ce n'est pas le cas du sang humain...
Il privilégie donc la parole aux actes. De plus, Hitori possède une certaine philosophie et un charisme plutôt étonnant pour quelqu'un qui ne parle jamais...

Hitori put comprendre, lors de ses dix ans, à quel peuple il appartenait. Un jour, alors qu'il s'amusait à danser avec les oiseaux (un spectacle toujours étonnant cela dit en passant, il sourit et rit même lorsqu'il s'amuse avec les volatiles), il en aperçut un qui était blessé, jonchant au sol. Prit de panique, il se mit à pleurer et cherche une solution. Son cerveau bouillonnait, tout se mélangeait dans sa tête et il resta longtemps confus. Mais la présence de ses amis finit par le rassurer et il commença à garder son calme.
Sa main alla caresser le cou de l'animal. C'est alors qu'une douce lueur verte émana de sa main ; sa chaleur se répandit sur l'oisillon qui bientôt, put se relever et s'envoler. Cependant, Hitori se sentit alors très fatigué. Alors qu'il s'appuyait sur un arbre pour reprendre son souffle, il comprit ses origines. Ses parents venaient de Deria. Il était né là-bas. Alors que les larmes envahissaient ses yeux, ses paupières se fermèrent et il tomba dans les bras de Morphée, épuisé...une première expérience est bien difficile, on ne maîtrise évidemment pas ses pouvoirs...

Il ne sait donc qu'une chose de lui : ses racines.
Le jeune homme est doté d'une immense empathie qui le gêne à bien des moments...si quelqu'un va mal, il se sent mal à son tour et se met même parfois à pleurer...il faut dire que le rossignol est un pleurnichard ! Il pleure souvent, se fixant trop sur son passé, se rappelant de trop de choses, ou songeant aux malheurs du monde qu'il voudrait bien alléger...

Mais revenons-en à son passé. Evidemment, il ne put rester indéfiniment dans la ville où il résidait. Les villageois prétextèrent d'un évènement quelconque pour le juger coupable. Un évènement bien anodin dont Hitori n'y était bien sûr pour rien...Cependant, peu importe ses paroles, les villageois ne l'écoutèrent pas et il fut banni du village...
Il n'avait alors que 15 ans, cela fait donc deux ans.
Le garçon n'est pas fait pour partir à l'aventure...son corps frêle et sa peau blanche en témoigne, il est faible...mais ne vous y fier pas trop, il est très agile et rapide !
Ses cheveux bruns, mi-longs, suivent souvent ses gestes et mouvements gracieux et précis à la fois. Une des mèches d'Hitori, située près de l'oreille et en dessous des autres masses de cheveux, est enroulée par une ficelle.
Il possède aussi, attaché sur une ceinture de cuir, un poignard qui lui sert pour couper des fruits ou de la viande. Sinon, il se sert de ce qu'il trouve sur place pour chasser...
Son écharpe, revenons-y, est bien longue ! Malgré le fait qu'elle soit enroulée autour du coup du rossignol, deux pans interminables tombent jusqu'à ses cuisses.
Il porte un maillot d'un vert pâle à manches courtes et des bottes en cuir, ainsi qu'un short vert pardessus un bas marron. Discret, il aime se faufiler entre les arbres pour surprendre ses proies...mais il n'aime pas être surpris !
Malgré la solitude qui accompagne sa longue et interminable errance sur les terres de Zorga, Hitori éprouve un certain contentement à son malheur. Il apprend énormément. Il aime cela par-dessus tout, en plus de chanter et aider, et bien évidemment, les oiseaux...en sortant de Moran, il s'est découvert une passion qu'est celle de s'instruire. Depuis, il possède toujours sur lui un vieux bouquin qu'il a trouvé en se promenant sur les routes...il le connaît par cœur à force de le lire, mais il ne s'en lasse jamais !

N'oubliez pas la gentillesse du jeune homme. Même si vous tenterez de le tuer, de lui faire du mal, même si vous lui parlez sèchement, il cherchera par tous les moyens de vous aider...et ce peu importe votre race. Il 'en prend pas compte, étant lui-même fils de personne...
Ne pensez pas qu'il est naïf. Il est très intelligent. Mais sa gentillesse l'entrave bien trop souvent...
Confiez-vous à lui, et peut être vous chantera-t-il quelque chose pour vous apporter un instant de rien, juste un apaisement vous permettant l'espace d'un court moment la sérénité...


Test pour définir le peuple qui vous correspond le mieux , soulignez la réponse choisie:

I. Quel peuple correspondrait le plus au caractère de votre personnage ?

*Le peuple du feu
*Le peuple des Sans-cœur
*Le peuple de la nature
*Le peuple du ciel
*Le peuple des érudits

II. Si vous deviez partir pour un endroit désert, qu'emporteriez-vous ?


*Des livres.
*Une trousse de soin.
*Une hache pour tout détruire, surtout ce qui se tient sur votre chemin.
*Une épée pour défier les premiers venus et montrer votre supériorité.
*Un couteau pour chassez et construire un endroit ou dormir avec des branches et autres.

III. Face à une armée de dix milles Hommes, que feriez-vous ?

*Vous vous cachez dans le premier arbre venu temps qu'ils ne vous ont pas remarqué et continué votre chemin.
*Vous les défiez tous du regard et vous vous battez jusqu'à la mort.
*Vous parlez tel un diplomate et cherchez un compromis avec leur général.
*Vous ne réfléchissez même pas et taper sur le premier venu.
*Vous cherchez à leurs rendre la raison avec des paroles très philosophiques."

IV. Lorsqu'il s'ennuie, votre personnage :

*Lit un livre.
*Sors tuer son voisin.
*Cherche un antidote pour une maladie.
*Va se promener dans la forêt.
*Provoque quelqu’un en duel."

V. Comment réagirait votre personnage en se retrouvant face à un ami d'enfance qui était parti sans un mot des dizaines d'années plus tôt ?
*Il renoue immédiatement avec son ami d'enfance.
*Il passe à côté comme s'il n'existait pas.
*Il le raccourcit d'une tête. Au moins, il est parti pour de bon...
*Il tente de discuter pour comprendre.
*Il le défie en duel. Celui qui gagne s'en va.


Autres ? : Désolée, j'ai pas trop approfondit ma fiche...je fais mieux d'habitude. Pour les réponses au question, j'ai bien hésité car plusieurs réponses étaient possibles...Mais comme mon personnage a le pouvoir de guérison, inutile qu'il cherche un antidote ou emporte une trousse de soin, n'est-ce pas ? X)



_________________

Les oiseaux qui forment une foule
Pour aller vers l'ouest comprendront bientôt ce qu'est la solitude,
Voyant que les ailes s'affaiblissent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outbreak.jdrforum.com
Dozin dÿ Azÿss
Sage mystérieux
avatar

Nombre de messages : 34
Peuple : Aucun.
Age RP : Aussi vieux que le monde ce qui est donc un mystère.
Date d'inscription : 11/05/2008

MessageSujet: Re: Hitori, jeune oisillon...en voie d'extinction ?...   Ven 13 Juin - 23:46

Bienvenue.

^.^


Alors, belle présentation, rien à dire.

=)


Donc après pour le questionnaire, les réponses ont bien confirmée que tu étais du peuple des Érudits, même si une ou deux tendent à te tirer vers le peuple de la nature qui t'a élevé.
Donc ton histoire tien debout et j'accepte le concept.

J'espère que tu as jeté un coup d'oeil du côté du règlement. Et tu pourra commencer à poster en RP dès l'ouverture définitive du forum.

_________________


Dernière édition par Dozin dÿ Azÿss le Jeu 19 Juin - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zord-rpg.forums-actifs.net
Hitori

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 25
Age RP : 17 ans.
Fonction : Un nomade perdu dans ses péchés et ses pensées...
Date d'inscription : 06/06/2008

Feuille de personnage
Niveau: 0
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Hitori, jeune oisillon...en voie d'extinction ?...   Sam 14 Juin - 14:27

Merci. -^^-

_________________

Les oiseaux qui forment une foule
Pour aller vers l'ouest comprendront bientôt ce qu'est la solitude,
Voyant que les ailes s'affaiblissent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://outbreak.jdrforum.com
Idriel

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 26
Date d'inscription : 12/05/2008

Feuille de personnage
Niveau: 0
Expérience:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Hitori, jeune oisillon...en voie d'extinction ?...   Sam 14 Juin - 16:00

Bienvenue ^^

Il faut que je pense à faire ma fiche aussi, tiens... XD

Amuse-toi bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://keldane.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hitori, jeune oisillon...en voie d'extinction ?...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hitori, jeune oisillon...en voie d'extinction ?...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Technique du Jeune Jack
» Que pensez-vous de cette intervention de Levaillant Louis Jeune au Nouvelliste
» Mort d'un jeune journaliste/Adieu Bien-Cher, adieu mon ami
» Les rouge vs les bleu :Un jeune est assassiné à Montréal.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Hors RP :: Présentations :: Présentations achevées-
Sauter vers: